JEU DE RÔLES

Qu'est-ce que le Jeu de Rôles ?


Le jeu de rôles est un loisir qui consiste à s’installer avec d’autres personnes autour d’une table pour décrire, de façon collaborative, les aventures de personnages fictifs évoluant dans un monde imaginaire.

Un des joueurs, le meneur de jeu, met en scène l’aventure dans ce cadre imaginaire, en s’aidant généralement d’un scénario. Les autres joueurs, interprétant les personnages principaux, vont alors entrer dans un dialogue permanent avec le meneur de jeu, et décrire les actions de leurs personnages.

Le meneur intervient pour sa part en donnant les effets de ces actions, en interprétant les personnages secondaires, et en apportant un cadre à la partie, basé sur des règles. Le hasard intervient fréquemment lors d’une séance de jeu de rôles, notamment lorsque les actions que tentent d’entreprendre les personnages ont une issue incertaine.

Pour simuler cette incertitude, la plupart des jeux proposent d’utiliser des dés (pas nécessairement à six faces) pour figurer la composante aléatoire, bien qu’il soit également possible de procéder autrement (des cartes, voire la simple appréciation du meneur de jeu). Au final, l’imagination est la seule limite à ce que peuvent faire les joueurs durant une partie de jeu de rôles.

Il n’y a jamais ni gagnant ni perdant dans un jeu de rôles, le seul véritable but du jeu étant le simple plaisir que l’on trouve à y jouer. La partie s’arrête alors en fonction du temps disponible ou encore lorsque l’on arrive à un point du récit présentant un certain caractère d’achèvement (typiquement, lorsque l’objectif du scénario semble avoir été atteint). On peut ainsi continuer à faire évoluer indéfiniment les mêmes personnages, chaque séance de jeu constituant un chapitre de la vie de ces derniers, un peu à la manière des épisodes d’une série.

Il existe une véritable littérature concernant le jeu de rôles, apportant aux joueurs des supports riches et précis, aussi bien en termes d’univers que de règles. En France, on trouve bien sûr de nombreuses traductions d’ouvrages anglo-saxons (entre autres), mais également une production nationale extrêmement florissante et variée, soutenue par plusieurs maisons d’édition.